Mini-Transat 2017: c'est Parti!

Hier, 1er Octobre, 16 heures, deux ans d'un projet intense ont abouti.

Bertrand a pris le départ de la première étape de la Mini-Transat avec ses 80 camarades de jeu. Pas de chichis: départ devant La Rochelle et route directe vers Las Palmas de Gran Canaria. Environ dix jours de mer et plus de 2000 kilomètres à parcourir. Au menu: une sortie du Golfe de Gascogne toujours délicate, le passage du Cap Finistere (le coin de l'Espagne) où il y a des zones de navigation interdites pour les Minis et enfin, une longue cavalcade dans des vents portants (en tous cas, on lui souhaite) au large du Portugal puis du Maroc pour arriver dans l'archipel.

Les règles de la course font que je n'ai pas plus d'info que vous, à savoir la cartographie de la course: Cartographie.
En effet, il ne communique plus maintenant qu'avec ses concurrents et les bateaux accompagnateurs de la course qui veillent sur la flotte et tentent deux fois par jour de joindre chacun. Il n'a que sa radio VHF qui porte à 20-25 km autour de lui et (si il arrive à le régler correctement) un récepteur grandes ondes qui lui sert essentiellement à glaner quelques bulletins météo d'ensemble.

Sur le plan sportif, ça commence pas mal du tout!!
Il est au milieu du paquet, dans la première moitié de la flotte. Ils naviguent au près débridé (c'est à dire qu'ils remontent au vent) dans des airs assez faibles. C'est une des allures à laquelle notre Bertrand se débrouille le mieux:) Il navigue bord à bord avec un Ofcet camarade d'entraînement: le 866 de Victor.
Demain, le vent va se renforcer et devenir portant par le Nord-Ouest. Le jeu consiste donc à se placer pour être le premier à bénéficier de cette rotation, tout en ne s'éloignant pas trop du chemin le plus court (et des petits copains qu'il faut surveiller aussi)....

De sa part, un immense merci à tous les partenaires et aux siens. Il voulait à tout prix se trouver sur l'eau aujourd'hui et c'est beaucoup grâce à vous!

share