Dernière ligne droite ... Et j'ai aussi besoin de vous !

De retour de la Transgascogne avec son prologue, ses deux étapes et son escale en Espagne...

Pour faire simple et efficace :

  • Prologue :

Superbe 4ème place en compagnie de l'ami Valentin... un rapide parcours entre 3 bouées, mais qui a permis de vérifier et valider certains réglages et certaines manœuvres (Valentin navigue aussi en Ofcet...le 917... c'est "l'élu" du Challenge Espoir)

  • Les Sables d'Olonnes - Avilès :

Une étape de large (pas de cailloux, pas de terre... enfin !) avec du portant ! Dès la première nuit je me retrouve en contact visuel avec Boris (un copain d'entrainement qui possède lui aussi un Ofcet... le 880). Nous ne nous quitterons plus de l'étape. Ce fut intéressant, stimulant et bénéfique en terme de résultat... je finis à la 16ème place, malgré une stratégie pas tout à fait au top (mais pas catastrophique non plus comme d'autres qui finiront bloqués dans le dorsale)

  • Avilès - Les Sables D'Olonnes :

Un retour plus chaotique avec une étape quasiment exclusivement au plus près du vent et un positionnement laissant plus qu'à désirer cette fois-ci... point d'orgue de cette étape : un énorme nuage de pluie subit à 40 miles de l'arrivée et me bloquant pendant près de 2h dans sa traîne (donc sans vent). Bref un étape pas très amusante et surtout à vite oublier (26ème).

Donc comme souvent du bon et du moins bon pour un classement final en 22ème position.

Bon c'était quand même la dernière course avant la Transat... la fin du projet se précise, le stress commence tout doucement à s'installer...

Une partie du mois d’août est reservée à la détente en famille, puis retour du bateau en chantier et début septembre je m'installe à La Rochelle. Au programme : derniers bricolages, entraînements sur et en dehors de l'eau, météo ... on se met dans les starting-blocks !

En attendant, j'ai toujours besoin de bonnes volontés et la thématique du moment est plutôt matérialiste... donc je vous invite à aller voir le lien ci-dessous et surtout à largement le faire circuler:

Soutenir Bertrand

Vous avez 40 jours... suffisant pour traverser un désert parait-il !?!?

Et moi j'en ai 45 pour être fin prêt !

Pour finir, la vidéo du prologue :

share