L'arbitre a sifflé!!!

Le Ministe a un côté puéril... Comme il s'est plutôt ennuyé contre le vent depuis le départ, il a lâché les chevaux dès la brise favorable revenue.
La maréchaussée officieuse de la communauté de ses fans inconditionnels l'a flashé aujourd'hui à presque 16 nœuds en vitesse instantanée. Pour vous donner des repères, "on" dit que jusqu'à 14 nœuds c'est tenable et qu'à 18, c'est la guerre de tranchée. Je vous laisse vous forger votre opinion...
A ce petit jeu, certains ont manqué de chance, deux mâts sont tombés dans la première bataille. A bon entendeur....
Tout ça a amené notre Bertrand au Cap Finisterre. C'est lui l'arbitre (le Cap, hein, pas Bertrand, ndlr) car on ne va pas où on veut dans ces coins-là! En effet, c'est une zone de concentration de trafic commercial, donc très strictement réglementée. C'est tout simple: interdiction de pénétrer dans la zone rouge de la Cartographie sous peine de pénalité dissuasive pouvant aller jusqu'à la disqualification...
Vous connaissez Bertrand, respectueux et légaliste, il vise le milieu de la voie. Ça le ralentit un peu car il a moins de latitude pour optimiser l'angle d'où il reçoit le vent. Peut-être aussi a-t-il calmé le jeu après la cavalcade de la journée pour assurer et recharger les accus du bonhomme (on peut espérer que ceux du bateau vont bien car ils bénéficient du soleil qui les accompagne désormais).
Dans quelques heures, ces contraintes seront oubliées et ce sera plein Sud, à fond!!!!
Enfin, pas tout à fait, car apparemment ils connaissent la météo annoncée et vont raser la zone interdite pour obliquer vers l'Ouest afin d'éviter une côte portugaise promise trop calme...

share