Debrief

On l'a récupéré!!!
D'abord, il pète la forme. Plus sérieusement, il est arrivé très frais au vue du temps qu'il a passé en mer. Contrairement à mes appréhensions, il n'a eu chaud qu'une fois arrêté au ponton, donc pas de cuisson excessive à déplorer.
En outre, il ramène son bateau comme ils sont partis. Les babioles de la vie quotidienne à corriger et c'est tout! Impressionnant: on pourrait simplement débarquer les poubelles, faire le plein de la cambuse, d'eau et d'essence et ça repartirait pour un tour!!!!

Sportivement, il ne boude pas son plaisir. Un peu frustré de ne pas avoir croqué un ou deux lièvres qui lui courraient devant mais très conscient d'avoir fait un bon coup vis-à-vis de l'autre moitié de la concurrence.
Je vous disais pendant l'étape que je n'étais pas sûr des infos qu'ils recevait. En fait, il savait tout et cogitait!!! Toutes ses options médianes étaient voulues et sa "sécession" du groupe Occidental des Ofcet rochelais parfaitement calculé et délibéré. Avec ses comparses Arnaud et Melchior qui l'ont précédé sur la ligne, ils ont réalisé une affaire. Il s'agace de ne pas avancer plus vite (ça vous étonne?). Donc, il court avec sa tête. Tout l'inverse d'une crevette, notre bonhomme!

Bref, tout va bien! Le héros des flots se ressource avec ses marmots (c'est affectueux, pour la rime et en pensant à leur maman qui en a du mérite à tenir tout ça pendant que son bonhomme s'en va barboter) et profite d'un repos bien court et mérité avant de retourner la semaine prochaine dans les îles préparer le matériel et sa tête pour le "grand tout-droit".

Bonus:
Vous savez peut-être qu'il se nourrit de citations de bon sens, je vous en livre deux qui le caractérisent et résument cette étape (et d'auteurs qu'il apprécie):

"On fait sérieusement des choses amusantes." (Loïck Peyron) "Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes." (Claude Piéplu, Les Shadoks) https://fr-fr.facebook.com/franceculture/videos/10154209475263349

share